HEUER SILVERSTONE

Lorsque Heuer a présenté les premiers chronographes automatiques au monde, en 1969, la série comprenait l'Autavia, la Carrera et la Monaco. Dotée d'une forme carrée audacieuse et d'un cadran bleu nuit rehaussé de détails blancs et rouges, la Monaco incarnait l'esprit d'avant-garde d'Heuer et constituait un chronographe hors du commun ; une création des années 1960 qui ferait entrer le nom d'Heuer dans les années 1970. Malheureusement, la Monaco n'a pas atteint le succès espéré, c'est donc pour la remplacer qu'Heuer a présenté le chronographe Silverstone en 1974.


À l'instar de sa prédécesseur, la Silverstone possédait un boîtier carré mais renonçait aux éléments trop audacieux de la Monaco. Les angles du boîtier de la Silverstone étaient arrondis (plutôt que carrés), les compteurs étaient plats et prenaient la même teinte que le cadran, les angles étaient adoucis, la lunette adoptait une silhouette plus sculptée et le boîtier comportait un fond vissé classique, à la place des clips et des ressorts utilisés sur la Monaco. Cette création a été le premier chronographe Heuer à porter le nom d'un circuit automobile, suivi rapidement par le Daytona, le Monza et le Jarama.  


Contrairement à la plupart des modèles Heuer des années 1970, la gamme Silverstone était épurée : elle comprenait trois versions au boîtier identique, présentant des aiguilles d'une blancheur éclatante (dotées d'inserts lumineux) et animées par un mouvement Calibre 12. Les seuls éléments qui différenciaient ces trois modèles étaient la couleur, les finitions du cadran et la lunette intérieure assortie.

BLUE SILVERSTONE

La Blue Silverstone (référence 110.313B) présente un cadran bleu foncé au fini mat qui contraste avec les détails métalliques de la lunette intérieure. Ce modèle bleu a été présenté dans des campagnes publicitaires, des catalogues et a été porté par le pilote de Formule 1 Clay Regazzoni.

FUME SILVERSTONE

Le modèle « fumé » de la Silverstone (référence 110.313F) est le premier chronographe Heuer à avoir adopté cette couleur. Le cadran tout comme la lunette intérieure présentent une finition soleillée qui donne l'impression que les couleurs changent drastiquement selon l'angle et la luminosité.

RED SILVERSTONE

Dans les années 1970, Heuer a produit une vaste gamme de chronographe aux cadrans éclatants, mais seulement l'un d'entre eux est rouge : le Silverstone (référence 110.313R). Le cadran tout comme la lunette intérieure de ce modèle présentent un fini brillant.

LA SILVERSTONE ANIMÉE PAR LE MOUVEMENT LEMANIA

Le groupe Piaget a repris Heuer en 1982 et Nouvelle Lemania a racheté 20 % de la société, ce qui a amené Heuer à remplacer le mouvement Calibre 12 par des mouvements Lemania sur ses chronographes automatiques. Les premières séries de chronographes équipés de mouvements Lemania (dès 1983) n'avaient pas de nom de modèle, mais ceci a changé lorsqu'Heuer a paré certains de ses modèles (Carrera et Cortina, par exemple) de la série de mouvements Lemania 5100.


Vers 1985, Heuer a présenté une nouvelle version du chronographe Silverstone (référence 510.403) animée par le mouvement Lemania 5100. Hormis son boîtier massif en acier inoxydable dont la forme rappelle celle d'une télévision, la nouvelle Silverstone partageait peu de caractéristiques avec ses prédécesseurs au Calibre 12. Son cadran présentait une couleur gris charbon, des aiguilles orange brillant marquant les heures, les minutes et les secondes du chronographe ainsi que des aiguilles blanches marquant les heures de la journée. Le compteur de la petite seconde se trouvait à 9 heures et celui de la date, à 3 heures. Sur les modèles ultérieurs, Heuer a décidé de retirer le nom « Silverstone » car il avait adopté cette approche pour d'autres modèles (par exemple, le Cortina et le Pasadena).

RÉÉDITION DE LA TAG HEUER SILVERSTONE -- 2010

C'est afin de marquer le 150e anniversaire de la marque Heuer que TAG Heuer a lancé une nouvelle édition limitée de la Silverstone en 2010, proposée en deux versions : une au cadran bleu (CAM2110) et une au cadran marron (CAM2111). Sur la TAG Heuer équipée du mouvement Calibre 11 (présentée par TAG Heuer pour le 40e anniversaire de la Monaco), la couronne est située sur le côté gauche du boîtier, un compteur de chronographe 30 minutes à 9 heures et une petite seconde à 3 heures. La nouvelle Silverstone a été limitée à 1860 exemplaires de chaque couleur.

TAG HEUER SILVERSTONE – MODÈLE ROUGE UNIQUE

La plus rare des Silverstone est un modèle rouge conçu en 2010, en lien avec les autres rééditions, dont un exemplaire a été produit et vendu aux enchères au profit d'une association caritative. Cette montre exclusive porte la signature de Jack Heuer sur la partie inférieure du cadran, au-dessus du guichet de date.

RÉSUMÉ

Le chronographe Silverstone a été présenté en 1974 comme le successeur de la Monaco ; un nouveau modèle modérant les éléments extrêmes de cette dernière. Cependant, en raison des conditions économiques et industrielles complexes, la Silverstone a connu une production limitée, avec trois modèles colorés dans les années 1970 et un modèle au milieu des années 1980. Ces montres illustrent à la perfection le style audacieux des années 1970 et sont toujours aussi populaires.