heuer solunar

COLLECTION HISTORIQUE

LA HEUER SOLUNAR

Si, en fait, « la forme suit la fonction », nous pouvons comprendre l'aspect unique de la montre Heuer Solunar des années 1970 comme une conséquence naturelle de sa complication très inhabituelle, la montre étant conçue pour indiquer les marées hautes et basses à un endroit spécifique pour chaque jour sur une période de deux semaines. Lancée en 1975, la Solunar (le nom étant un mélange de « Solar » et « Lunar ») était destinée aux pêcheurs, mais son indication des marées était utile à tous ceux qui avaient besoin de suivre les marées, que ce soit pour faire du surf, de la pêche ou pour construire l'ultime sculpture de sable. La Solunar est un exemple fascinant de marketing de niche et de la façon dont une montre peut être utilisée pour bien plus que donner l'heure.

1949 SOLUNAR

1949 SOLUNAR

L'histoire de la montre Solunar commence à la fin des années 1940, à l'époque où Heuer produisait des montres, des chronographes et d'autres pièces d'horlogerie pour le détaillant américain Abercrombie & Fitch sur la base d'une marque privée. Jack Heuer raconte l'histoire des origines de la Solunar dans sa biographie :

« Un jour, mon père est rentré du travail et m'a dit que Walter Haynes, qui était alors le président de l'équipementier sportif haut de gamme Abercrombie & Fitch à New York, lui avait demandé de créer une montre qui pourrait afficher l'heure des marées. Curieusement, quelques années plus tôt, mon père avait pensé qu'il serait utile d'avoir une montre qui indique les phases de la lune parce qu'en chassant les champignons, il avait observé que les morilles semblaient apparaître en plus grand nombre pendant une lune croissante, mais une montre qui pouvait afficher l'heure des marées le laissait vraiment perplexe. Il n'avait pas vu la mer depuis plusieurs années et ne connaissait pas du tout le sujet des marées. Il s'est gratté la tête et a admis qu'il n'avait aucune idée de la façon de le faire. J'ai dit à mon père que mon professeur de physique à l'école, le Dr Heinz Schilt, était un génie et que j'étais sûr qu'il serait capable de trouver une solution. En effet, il l'a été et il a effectué tous les calculs pour les roues et les rouages nécessaires à une montre permettant de prédire les marées hautes à un endroit donné. »

Le succès de la Solunar a conduit à une version chronographe de la montre de marées, appelée le « Maréographe » de Heuer. Le chronographe combinait le cadran des marées de la Solunar (positionné à 9 heures) avec un chronographe à trois registres, d'une capacité de 12 heures. Ce chronographe était vendu par Abercrombie & Fitch sous le nom de « Seafarer » et plus tard par Orvis sous le nom de « Solunagraph », mais tous ces modèles étaient fabriqués par Heuer.  



Alors que la gamme Maréographe s'est poursuivie jusque dans les années 1970, la Solunar a disparu de la gamme Heuer après avoir été fabriquée pendant quelques années seulement, avant d'être relancée sous une forme très différente.

SOLUNAR RÉFÉRENCE 279.603

SOLUNAR RÉFÉRENCE 279.603

Arrivée en 1975, la Solunar de deuxième génération (référence 279.603) était une curiosité dans le catalogue Heuer (illustrée dans le catalogue 1977 ci-dessus), avec son grand boîtier en acier inoxydable (45 mm), sa double couronne, son guichet de date à 3 heures et l'absence de complication chronographe. La nouvelle Solunar n'existait qu'en une seule version, avec un cadran bleu profond et des marqueurs luminescents peints pour les heures.

Le design de la Solunar est dominé par la grande lunette externe noire et argentée (avec ses repères « marée haute » et « marée basse ») et la lunette interne noire et blanche de deux semaines (marquée pour 14 jours). Ces indicateurs occupent la majeure partie de l'espace disponible, laissant le cadran bleu en soi relativement petit.


Les aiguilles peintes en blanc et dotées d'inserts lumineux sont similaires au style utilisé par Heuer pour certains de ses chronographes du milieu des années 1970, contribuant à donner à la Solunar une apparence familière de Heuer. Le style est similaire à celui du chronographe Calculator, mais la couleur noire et le texte de la lunette sont imprimés sur une base argentée, plutôt que d'avoir un insert en aluminium ou en acier.


Le boîtier en soi présente une finition polie très brillante, qui offre un contraste intéressant avec l'argent mat de la lunette. La montre est surmontée d'un cristal plexi bombé, là encore similaire au design utilisé sur la Heuer Calculator.


La Solunar était disponible sur un bracelet en acier inoxydable ou sur le style de bracelet « Tropic », si souvent utilisé pour les montres de plongée dans les années 1970.

MOUVEMENT

La Solunar est équipée d'un mouvement ETA 2790-1, un Calibre qui, comme la Solunar en soi, n'a été produit que pendant quelques années, entre 1976 et 1980. C'est l'une des premières fois que Heuer utilise un mouvement de marque ETA, plutôt que des mouvements d'autres marques de la famille ETA, comme Valjoux et Landeron. Le calibre offre non seulement une fonction de date du jour, mais aussi une option de double langue pour le disque du jour.

FONCTIONNEMENT

Alors, étant donné que la Solunar a un mouvement conventionnel à 3 aiguilles, comment indique-t-elle la marée haute et la marée basse ? La réponse réside dans la combinaison du disque interne de deux semaines et de la lunette externe.

1. DISQUE DE DEUX SEMAINES

Avant d'examiner le fonctionnement de la montre Solunar, nous commencerons par un rappel des forces qui affectent le moment des marées hautes et basses. Les marées sont créées par la force gravitationnelle entre la Terre et la Lune. Le moment de la marée haute est déterminé par deux facteurs : la rotation de la Terre (une rotation toutes les 24 heures) et la rotation de la Lune autour de la Terre (une fois tous les ~28 jours). Si la Lune ne bougeait pas, la marée haute aurait lieu à la même heure chaque jour, mais la vie n'est pas aussi simple.


Étant donné que nous avons deux objets mobiles, l'heure de la marée haute se déplace chaque jour de (1/28 X 24) = 51,5 minutes (environ). Regardez maintenant la lunette - nous avons 14 jours marqués sur un cadran de 12 heures. En appliquant un peu plus de mathématiques :


(12 heures/14 jours) X 60 minutes = 51,42 minutes entre chaque marqueur triangulaire, ce qui est proche des 51,5 minutes calculées ci-dessus (soyons honnêtes - il est peu probable que le fait d'avoir quelques secondes de retard ou d'avance pour la marée haute change le fait que le poisson morde ou non).


D'accord, maintenant que nous savons pourquoi les marqueurs de jour sont espacés d'environ 51 minutes, comment utiliser le disque intérieur ? Disons que vos vacances de pêche commencent un lundi et que vous avez utilisé les cartes des marées locales pour voir que la première marée haute de la journée sera à 10 h. Il suffit d'utiliser la couronne inférieure pour faire pivoter le disque intérieur de manière à ce que le petit triangle sous le « MON » soit aligné avec l'heure de la première marée haute de la journée (10 h) et le tour est joué. Le disque noir et blanc indique maintenant la marée haute pour chaque jour des deux prochaines semaines. Si la première marée haute du lundi est à 10 h, celle du mardi sera à environ 10 h 50 et celle du mercredi à 11 h 40, et ainsi de suite pendant les deux semaines.


C'est utile, mais la marée haute ne se produit pas seulement une fois par jour - elle se produit deux fois. C'est pourquoi nous avons besoin d'une seconde échelle, que Heuer a placée sur la lunette extérieure.

2. LUNETTE EXTÉRIEURE

La lunette extérieure indique qu'il y a environ 6 heures entre la marée haute et la marée basse, et donc 12 heures entre les marées hautes.


Il suffit de déplacer le triangle rouge sur la lunette à l'heure de la marée haute (rappel : 10 h dans l'exemple illustré) pour obtenir le flux et le reflux quotidien des marées.

RÉSUMÉ

En tant que seule montre fabriquée par Heuer à une époque où ses catalogues étaient dominés par les chronographes, la Solunar était une pièce unique dans la collection Heuer des années 1970. Même s'il ne s'agissait pas d'un chronographe, le développement de la Solunar par Heuer était cohérent avec sa position de proposer des « montres-outils » conçues spécialement pour les personnes passant beaucoup de temps en plein air et les aventuriers. Les lunette intérieure et extérieure proéminentes étaient des outils essentiels pour ceux qui avaient besoin de connaître les heures des marées hautes et basses et donnaient à la Solunar un look unique, conforme au style des chronographes Heuer des années 1970.

undefined
undefined

Newsletter

Vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez l'actualité de TAG Heuer en avant-première.

Trouver la boutique TAG Heuer la plus proche

Trouver l'adresse et les horaires d'une boutique près de chez vous.

Trouver une boutique