December 12, 2017

GERALDINE FASNACHT, UNE ÉTOILE DANS LA NUIT DES ALPES

À 5500 mètres d’altitude, Géraldine Fasnacht survole les Alpes de nuit, éclairée par sa combinaison wingsuit. Une première mondiale à découvrir dans le film Wingsuit Connected by TAG Heuer.

GERALDINE FASNACHT, UNE ÉTOILE DANS LA NUIT DES ALPES

5h32. La nuit recouvre l’aéroport de Sion en Suisse. Techniciens et mécaniciens s’affairent sur la piste. Une TAG Heuer Connected Modular 45 au poignet, Géraldine Fasnacht s’approche dans sa combinaison de vol.

Montée à bord de l’hélicoptère, la triple championne de l’Xtreme de Verbier et pilote de wingsuit est sur le point de réaliser une première mondiale avec TAG Heuer. À 5 500 mètres du sol, elle se tient à la porte de l’hélicoptère, vêtue d’une combinaison wingsuit entièrement illuminée, et s’élance dans la nuit.

À 180km/h, elle file comme une étoile. Elle surplombe les plus hauts sommets et glaciers des Alpes et passe à 1500 mètres au-dessus du sommet du Grand Combin, culminant à 4314 mètres. 

Ce moment unique se vit en temps réel dans un film où la tension est palpable. Un saut hors du commun, un vol exceptionnel, capturés dans Wingsuit Connected by TAG Heuer, court-métrage réalisé par David Carlier, photographe et cinéaste.

Le défi est de taille. À haute altitude, la portance de l’air est faible, le froid glacial et l’oxygène rare. Autant de contraintes techniques auxquelles la pilote suisse a du longuement se préparer pour que sa trajectoire allie précision et vitesse.

« C’est grâce à ma solide expérience de freerideuse et de pilote de wingsuit que j’ai su analyser le relief afin de pouvoir m’élancer » confie Géraldine Fasnacht.

L’aube apparaît. Géraldine Fasnacht déploie son parachute pour un atterrissage par -20°.

Une performance sans précédent, à l’image de la championne et des limites qu’elles repoussent sans cesse.