DE 2004 À 2015

REPOUSSER LES LIMITES

TAG Heuer inaugure le XXIème siècle en développant une approche innovante dédiée à la fabrication de montres et de mouvements.

Des innovations qui auront pour objectif d’offrir une précision incomparable et un haut niveau de performance aux montres TAG Heuer. 

2004

La Monaco V4

Evoquant un moteur de voiture de course, la Concept Watch Monaco V4 se distingue par son modèle de transmission unique au monde pour un chronographe mécanique. Cette montre audacieuse utilise le mouvement d’une masse de forme lingot en acier fixée sur un rail pour accumuler de l'énergie, transmise par de minuscules courroies, et emploie quatre barillets pour l’emmagasiner en imitant la disposition d'un bloc moteur. Les boîtiers du Monaco V4 se déclinent en différentes matières : platine, titane, carbone et or rose. A l’occasion du 10ème anniversaire du modèle, TAG Heuer a conçu une pièce dotée d’un tourbillon.
2004

L' Aquaracer

En 2004, TAG Heuer lance la collection Aquaracer qui remonte aux premières montres de plongée de Heuer datant du début des années 1980. Alors que la première génération d’Aquaracer offrait une profondeur de 300 mètres, cette nouvelle collection (introduite en 2009) résiste jusqu’à 500 mètres. Déclinées dans une grande variété de matériaux, de couleurs et de mouvements, les Aquaracer sont conçus pour offrir une montre extrêmement lisible et fiable au plongeur.
2010

Mouvement Calibre 1887

En 2010, TAG Heuer lance son premier mouvement chronographe développé et produit en interne : le calibre 1887. Le calibre 1887 est un mouvement intégré comportant une roue à colonnes et un pignon oscillant identique à celui breveté par Heuer en 1887. Le mouvement Calibre 1887, nouvelle génération de chronographes TAG Heuer Carrera, donnera naissance au mouvement interne Heuer 01.
2010

Atelier haute horlogerie

Au milieu des années 2000, TAG Heuer inaugure un atelier dédié au développement et à la conception de technologies de pointe afin de concevoir un nombre très limité de montres innovantes, toutes fabriquées à la main. Présenté en 2011, le Mikrograph se distingue par son mouvement intégré capable d’offrir une précision au 1/100ème de seconde. Une prouesse technologique à l’image de l'aiguille centrale du chronographe parcourant un tour complet chaque seconde. Le Mikrotimer Flying 1000 étend la ligne ultra haute fréquence de TAG Heuer jusqu’à une précision au 1/1000ème de seconde, la trotteuse centrale du chronographe effectuant cette fois 10 tours par seconde. Le nom s’inspire du modèle Microtimer d’Heuer de 1966, équipé d’une minuterie électronique qui fut la première au monde dotée d’une précision au 1/1000ème de seconde. Présenté en 2012, le Mikrogirder offre une précision au 5/10.000ème de seconde. En 2010, la montre « Pendulum » de TAG Heuer Carrera utilise des aimants pour réguler son mouvement plutôt que le traditionnel spiral. Par la suite, TAG Heuer améliore la technologie Pendulum en introduisant le Mikropendulum Tourbillon, qui offre une précision au 1/100ème de seconde et un tourbillon, tandis que le MikropendulumS comprend deux affichages magnétiques et un double tourbillon.