Mikrotimer Flying 1000

Grand Prix de l'Horlogerie de Genève

Premier chronographe mécanique capable de mesurer et d'afficher les 1/1000e de seconde, le Mikrotimer Flying 1000 est le chronographe le plus remarquable jamais conçu dans l'histoire de l'horlogerie suisse. Il a remporté le prix très convoité de la meilleure montre sport lors du Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2011.

Avec ce septième prix récolté en seulement dix ans à l'occasion du concours de l'industrie horlogère le plus réputé, TAG Heuer confirme sa maîtrise inégalée dans la catégorie des garde-temps ultra complexes.

 

Le Mikrotimer Flying 1000, le chronographe mécanique le plus rapide au monde, a été élu Montre de l'année au Grand Prix d'Horlogerie de Genève dans la prestigieuse catégorie des montres de sport.

 

« Avec ce modèle, notre équipe de R&D a redéfini les règles du jeu », a déclaré fièrement Jean-Christophe Babin, PDG de TAG Heuer . « Le Mikrotimer est allé au-delà de ce que le monde de l'horlogerie croyait possible. Cela représente un formidable bond en avant qui propulse l'horlogerie dans une nouvelle ère. Plus que jamais, TAG Heuer est le leader des chronographes mécaniques de luxe et des ultra hautes fréquences. Les différents chronographes mécaniques que nous commercialisons, respectivement capables de mesurer les 1/10e, les 1/100e et les 1/1000e de seconde , ont tous remporté le Grand Prix d'Horlogerie de Genève. Très peu de marques horlogères suisses ont été primées avec une telle régularité. »

 

Un cœur cadencé à 500 Hz et oscillant à 3,6 millions d'alternances par heure

 

Avec sa vitesse révolutionnaire et son ultra haute fréquence, le Mikrotimer, entièrement conçu et fabriqué en interne, a pulvérisé tous les records horlogers. Le record précédent avait été établi en mars 2005 par TAG Heuer avec le Calibre 360 modulaire, puis égalé en janvier 2011 par le Mikrograph 100 avec aiguille centrale intégrée. Ces deux modèles sont à ce jour les seuls chronographes mécaniques jamais commercialisés capables d'atteindre une précision au 1/100e de seconde. Or, le Mikrotimer Flying 1000 affiche une fréquence dix fois supérieure à ses prédécesseurs, ce qui le rend 125 fois plus rapide que 99 % des meilleurs chronographes mécaniques suisses. Son aiguille centrale du chronographe effectue 10 révolutions par seconde !

 

10 innovations et 12 demandes de brevet

 

Équipé de deux échappements, le Mikrotimer est dépourvu d'embrayage et de balancier. Les minutes, les dixièmes, centièmes et millièmes de seconde s'affichent avec une lisibilité déconcertante. Le Mikrotimer embarque une technologie totalement inédite basée sur une liaison intermittente ancre/roue d'ancre et un système Lanceur-Moyeu-Frein. Douze brevets couvrant chaque aspect de la mesure du temps par double assortiment à haute fréquence sont en cours de dépôt afin de protéger cette technologie ainsi que neuf autres innovations.

 

Le Mikrotimer se distingue également du point de vue esthétique, avec son boîtier plaqué en titane noir Carbide, ses cornes en titane et son mouvement traité en ruthénium noir.

 

Fascinée par la précision, TAG Heuer ne cessera jamais d'innover dans cette voie, qui est l'essence même de l'horlogerie haut de gamme. »

{$content}