March 17, 2016

Le chronographe Heuer Monza

1976-2016 : 40 ans d'histoire. Une célébration marquée par une belle réédition, plus que jamais fidèle à l’ADN de cette montre iconique.

En 1976, Jack Heuer, arrière-petit-fils du fondateur de la maison, dessine un chronographe pour célébrer le 1er titre de champion du monde de Niki Lauda chez FERRARI. La maison horlogère suisse est alors Chronométreur officiel de la Scuderia (de 1971 à 1979), et c’est la première fois que l’inscription MONZA fait son apparition sur le cadran d’une montre.

À l’époque, la montre est très racée, différente. Son boîtier coussin est inspiré d’un modèle datant de 1925. Un chronographe tout noir équipé d’un pulsomètre (pour mesurer le rythme cardiaque) et d'une échelle tachymétrique (qui transforme un temps en vitesse), des aiguilles et des compteurs rouges pour rappeler le côté racing : le nouveau design va contribuer à construire l’histoire qu’on lui connaît.

Les belles montres ne se démodent pas

Aujourd’hui, retour aux sources : la réédition 2016 reprend les deux fonctions clés de la montre - le pulsomètre et l’échelle tachymétrique (ce qui n’avait pas été le cas pour les précédentes rééditions) -, avec la même police de caractères originale.

Bien entendu, le fameux boîtier coussin d’origine (entièrement noir) est lui aussi à l’honneur, exactement comme le modèle historique, avec des aiguilles des heures et des minutes laquées noires et blanches, tout comme sur l’original. Ceci est valable également pour les index en SuperLuminova ™ orangé vintage. De même, le logo historique HEUER sur le cadran marque l’appartenance de ce modèle à la collection historique de la manufacture.

Trait d’union entre le passé et le présent, le boîtier est aujourd’hui fabriqué en titane grade 5 (avant, il était en acier), ce qui le rend plus léger et plus résistant aux chocs. Le matériau est traité avec du carbure de titane pour lui donner un aspect noir mat puissant.

Le diamètre a aussi été agrandi (de 39 mm pour les modèles de l’époque à 42 mm), ce qui rend la montre plus masculine et plus actuelle. Elle est équipée d’un bracelet « super racing » en cuir de veau pleine fleur noir surpiqué, qui reprend le dessin des volants à trois branches des voitures de course de l’époque.

À l’intérieur bat le calibre automatique 17, un chronographe avec ses deux compteurs de chronographe positionnés à 3 heures et à 9 heures - pas trop près l’un de l’autre, pour une belle harmonie générale du cadran. Le fond est vissé, numéroté et porte le logo historique HEUER gravé et laqué de rouge.

La Heuer Monza d’époque est une pièce très recherchée par les collectionneurs, et n’a connu que très peu de rééditions. Ce modèle, qui célèbre aujourd'hui ses 40 ans, fera sans aucun doute date dans l’histoire du patrimoine de la manufacture tant il est proche de l’esprit de l'original.

Paramètres des cookies