À LA UNE
February 27, 2017

MXGP…IS BACK!

Premiers rugissements de moteurs, premiers dépassements. La saison 2017 de MXGP est lancée !

MXGP…IS BACK!mobile_title_border

La compétition de motocross la plus exigeante de la planète est de retour. Ce week-end, c’est au Qatar que les meilleurs pilotes ont joué des coudes.

Un circuit impitoyable

Sur les quatre dernières années, le circuit de Losail au Qatar délivre immanquablement un grand cru pour débuter une nouvelle saison - nous rendant encore plus avide de son retour. Riche en passages techniques, la piste éprouve les pilotes les plus émérites tout en offrant de palpitants retournements de situations. Pour l’heure, aucun pilote n’a été sacré deux fois sur ce circuit impitoyable.

Une saison d’endurance et de persévérance

En quatre années d’existence, le gagnant du premier week-end au Qatar n’a été qu’une fois sacré champion du monde. Maintenir le nombre de points suffisants sur les deux manches de chacun des 18 week-ends requiert une résistance solide à la pression. Les pilotes doivent donc rivaliser d’adresse, d’endurance et de sang-froid. Ils sont lancés dans une lutte contre eux-mêmes à la poursuite du temps.

Un millésime 2017 affûté

La cuvée 2017 s’annonce délectable. Une trentaine de concurrents aguerris sont au départ de cette nouvelle saison. Attendu au tournant pour défendre son titre de champion du monde l’année dernière, le jeune Slovène Tim Gajser devra résister à la pression de la meute de ses concurrents. Pour ce premier week-end, le sextuple champion du monde Antonio Cairoli remporte le Grand Prix du Qatar. L’Italien surpasse Tim Gajser et le Belge Clément Desalle alors que le Français Romain Febvre, parti pour reconquérir son titre perdu l’an dernier face au Slovène, termine à la cinquième place.

Pour briller, les pilotes devront garder leur sang-froid et réaliser un sans-faute.

DEEP-DIVE EXPERIENCEmobile_title_border