OK
 
By TAG Heuer, TAG HEUER TEAM —  20 Oct 2014

CONTRÔLE SUPRÊME POUR TAG HEUER À LA PANAMERICANA

526 kilomètres. Il pleut des cordes, les chaussées sont glissantes. Il vous faut éviter l'aquaplaning, négocier des séries de virages dangereux à travers un brouillard épais. Vous n'avez aucune visibilité, votre concentration s'écaille, la tension s'empare de vous... Ne craquez pas sous la pression à la Carrera Panamericana...

La Carrera Panamericana, connue dans le monde entier pour être la course la plus dangereuse jamais organisée, en fait une nouvelle fois la démonstration ce week-end : pour y prendre part, il faut aimer les défis titanesques...

Un jeu d'enfant pour Érik Comas, le pilote officiel de TAG Heuer, qui l'a emporté haut la main. En première position le deuxième jour malgré un plateau très relevé, contre les éléments et les problèmes mécaniques et en faisant fi de la pression. Il ne baisse jamais les bras ! La pluie tropicale qui s'est abattue sur le Mexique a rendu les choses encore plus compliquées dans ce rallye, aussi bien pour les participants que pour les organisateurs.

Mais les risques font partie du plaisir.

Jusqu'où seriez-vous prêt à aller pour prendre le dessus et surmonter tous les obstacles pour l'amour de la course automobile ?

 « Érik a été complètement dingue ce week-end, il a pris des risques que je n'aurais jamais osé prendre moi-même ! », s'est exclamé Jérôme de Sadeleer, qui est à 25 ans le plus jeune pilote engagé sur la Panamericana.

 « La passion pour les voitures peut vous rendre fou, et je sais de quoi je parle ! Je suis très fier d'Érik, c'est un véritable modèle pour moi. »

Quelle folie au Mexique !

Félicitons nos quatre fantastiques pour leurs incroyables résultats et espérons qu'ils feront resplendir les couleurs de TAG Heuer pour le reste de la semaine !