Tag Heuer Carrera 1887

Grand Prix de l'Horlogerie de Genève

Le chronographe mis au point en interne par TAG Heuer remporte le prix de la montre de l'année dans la catégorie de « La Petite Aiguille » au Grand Prix de l'Horlogerie de Genève 2010.

Le Grand Prix de l'Horlogerie de Genève est la compétition la plus prestigieuse de l'horlogerie suisse. Le prix « La Petite Aiguille » récompense la meilleure montre de l'année dont le prix est inférieur à 5 000 francs suisses (environ 3900 euros). Avec cette victoire, TAG Heuer est distinguée pour la sixième fois en 10 ans grâce à ses prouesses en matière d'ingénierie et de design.


« C'est une grande victoire pour TAG Heuer et pour notre Président honoraire Jack Heuer », a déclaré Jean-Christophe Babin, PDG de TAG Heuer. « Jack est le génie créatif qui a signé nombre de nos créations iconiques, telles que la Monaco, la Silverstone et, bien sûr, la Carrera. Il a conçu la première Carrera en 1964 et supervise depuis lors chaque nouvelle génération de la gamme. Cette nouvelle version rend hommage à cet héritage. Il s'agit d'un « grand classique » réinventé à l'occasion du 150ème anniversaire de TAG Heuer, fidèle au design et à l'esprit d'origine, mais équipé d'un « moteur » inédit : le calibre 1887. Celui-ci fait entrer le chronographe dans l'ère du 3e millénaire en termes de taille, de qualité, de performance et de précision ».


Le chronographe TAG Heuer Carrera 1887 a été conçu, produit et assemblé en Suisse dans la manufacture hi-tech de TAG Heuer.


Sa pièce maîtresse : le Calibre 1887. Un nouveau mouvement de chronographe mécanique ultra moderne signé TAG Heuer. Fidèle à ses prédécesseurs, mais plus efficace. Un nouveau classique de la tradition Carrera.


« Le chronographe TAG Heuer Carrera 1887 illustre la prééminence de TAG Heuer en matière de mouvements mécaniques et de fabrication de boîtiers », a déclaré Jack Heuer. « Trois années nous ont été nécessaires pour concevoir et développer ce mouvement en interne, dans un atelier équipé de machines suisses à la pointe de la technologie et de robots capables d'estamper, de fraiser et de finir les pièces avec une précision de l'ordre du micron. Cette ingénierie de pointe nous a permis de produire un authentique mouvement « Manufacture » à un prix très compétitif, dans le parfait respect de la célèbre philosophie de TAG Heuer : coût équitable/prix juste ».


MERCI AU JURY


{$content}