BIOGRAPHIE

Steve McQueen

S’il est devenu une véritable légende du cinéma américain, Steve McQueen connaît des débuts bien peu prometteurs. L’homme qui affirmera plus tard : « si je n’avais pas fait du cinéma, j’aurais fini truand » est un enfant terrible, livré à lui-même et qui supporte mal l’autorité. Adolescent, il se retrouve au California Junior Boy’s Republic, un centre d’accueil pour jeunes voyous. Malgré plusieurs tentatives de fugue, il reconnaîtra plus tard que le Boy’s Republic l’a remis dans le droit chemin et il soutiendra longtemps l’organisation.

 

Après un passage mouvementé dans les Marines, il tente sa chance dans le cinéma. McQueen travaille avec acharnement et parvient à tourner avec les réalisateurs les plus respectés de sa génération, de Sam Packinpah à Norman Jewison, en passant par John Surges. Si ses rôles dans Bullit, La Grande Evasion, L’Affaire Thomas Crown ou Le Mans ont été souvent source d’inspiration, personne n’est parvenu à redonner le charisme et la virilité décontractée qui ont fait la signature de Steve McQueen.

Il découvre tôt la course automobile qui sera la passion de sa vie. McQueen confie un jour : « je ne sais pas si je suis un acteur qui court ou un pilote automobile qui fait du cinéma ». Il trouve la façon de combiner ses deux passions en 1971 dans le film culte Le Mans. Il y incarne le pilote Michael Delaney au volant de sa Porsche 917 aux 24 Heures du Mans.

 

Pour travailler son rôle, Steve McQueen s’installe dans une caravane au bord du circuit pour qu’il vive et respire la course automobile. En suivant le pilote professionnel Jo Siffert, Steve remarque alors qu’il porte une TAG Heuer Monaco au poignet. Il s’empresse d’en commander une pour lui-même afin d’apparaître le plus authentique possible à l’écran.

Dans le film, le spectateur voit très bien sa Monaco Calibre 12 de TAG Heuer. Le sang froid à toute épreuve de McQueen dans le film a fait de la Monaco l’icône que l’on connaît aujourd’hui.

 

Steve McQueen voyait sa carrière comme un défi permanent, l’opportunité renouvelée d’aller toujours de l’avant. C’est cette vision qui anime les professionnels de la course automobile et nourrit l’esprit de mouvement qui fait la philosophie de TAG Heuer.

{$content}