06 Sep. THE FASTEST MECHANICAL REGULATING ORGAN EVER DESIGNED,

  • MIKROTIMER

À l'image d'une voiture de course, les principaux facteurs à prendre en compte dans la conception d'un chronographe sont la précision, la vitesse et la lisibilité. Des critères qui dépendent de la puissance d'oscillation et de l'architecture du chronographe. Les oscillateurs classiques utilisés dans la fabrication des chronographes sont cadencés à 3, 4 ou 5 Hz, soit respectivement 21 600, 28 800 et 36 000 alternances par heure.

Le chronographe Mikrotimer Flying 1000 va plus loin, repoussant les limites du chronographe à un niveau que personne n'aurait osé imaginer. À partir d’un système complexe de cinématique différentielle, les maîtres-horlogers et ingénieurs TAG Heuer ont mis au point un oscillateur ultra haute fréquence (500 Hz) affichant une cadence phénoménale de 3 600 000 alternances par heure. Une précision 125 fois plus élevée que la plupart des chronographes mécaniques et 10 fois supérieure à la TAG Heuer Calibre 360 et au TAG Heuer Carrera Mikrograph 1/100e de seconde, qui détenaient jusque là le record.


Entièrement fabriqué en interne par TAG Heuer, le concept chronographe Mikrotimer Flying 1000 reprend la construction du chronographe intégré TAG Heuer Carrera Mikrograph 1/100e de seconde en y ajoutant deux systèmes d’échappement :

• Fréquence normale : 4 Hz, 28 800 alternances par heure, réserve de marche de 42 heures.
• Ultra haute fréquence : 500 Hz, 3 600 000 alternances par heure.
• Ce modèle a fait l'objet de 11 demandes de brevets, un chiffre encore jamais atteint.