04 NOV. TAG HEUER CALIBRE 1969

  • 001

Après le lancement, en 2009, du chronographe automatique Calibre 1887, la marque pionnière suisse continue à développer sa capacité industrielle et produit un deuxième mouvement : le Calibre 1969

UNE BREVE HISTOIRE DU TEMPS… PAR L’UN DE SES PLUS FAMEUX GARDIENS

En 1969, Jack Heuer et ses partenaires dévoilaient le Calibre 11, le premier chronographe à remontage automatique, logé dans le boîtier carré de la désormais légendaire Monaco. Le mouvement révolutionnaire et ses déclinaisons — Calibres 12,14 et 15 — figurent parmi les inventions les plus novatrices de la marque. Les designers, ingénieurs et artisans s’en inspirent encore aujourd’hui.

TAG HEUER : LE JADIS ET FUTUR ROI DES CHRONOGRAPHES

Avec les Calibre 1887 et Calibre 1969, TAG Heuer assure pleinement sa croissance et son maintien en position de leader dans le domaine des chronographes. La production des deux mouvements novateurs dépassera 50'000 unités en 2013 et devrait atteindre le seuil des 100'000 vers 2016. Cela fait de la marque le plus important producteur de chronographes de série en Suisse et une des très rares manufactures capables d’en fabriquer les principaux composants — non seulement pour les mouvements mais aussi pour les cadrans et les boîtes. Avant-gardiste depuis plus de 150 ans, TAG Heuer a toujours été à la pointe de l’innovation en technologie et design. Les Calibres 1887 et 1969 offrent une démonstration éclatante de sa ferme intention d’y rester.