21 AOU. TAG Heuer, chronométreur officiel de Ferrari dans les années 70, s'est associé aux créateurs de Rush

TAG Heuer, chronométreur officiel de Ferrari tout au long des années 1970, a collaboré avec les créateurs du film Rush pour reconstituer fidèlement l’atmosphère glamour de l’âge d’or de la Formule 1.

Rush, avec Chris Hemsworth et Daniel Brühl, a été réalisé par Ron Howard, Oscar du meilleur réalisateur en 2001. Ce film décrit dans ses moindres détails l’environnement de la Formule 1 en 1976 : des voitures aux vêtements, tous les éléments ont fait l’objet d’une documentation extrêmement méticuleuse. Depuis Le Mans en 1970, le film de courses avec Steve McQueen, aucun grand film hollywoodien n’avait réussi à recréer de manière aussi authentique l’intensité et l’esprit glamour du sport le plus rapide au monde.

Il ne faut donc pas s’étonner si TAG Heuer a joué un rôle clé dans l’identité visuelle des deux films.

Dans Le Mans, Steve McQueen, qui incarnait le pilote Michael Delaney, portait l’écusson Heuer sur sa combinaison, son casque et sa voiture. Lorsque les costumiers lui proposèrent de choisir entre plusieurs montres de sport de luxe, il opta naturellement pour le chronographe Heuer Monaco de forme carrée, le même que portait son ami Jo Siffert, grand pilote suisse sponsorisé par Heuer.

Dans Rush, les couleurs et l’écusson Heuer sont visibles sur les combinaisons de Niki Lauda (campé par Daniel Brühl), de son coéquipier Clay Regazzoni (Pierfrancesco Favino) et de chaque membre de l’écurie Ferrari, comme c’était le cas en 1976. La marque horlogère suisse, leader mondiale dans le domaine des chronographes haut de gamme de prestige depuis 1860, est devenue chronométreur officiel de Ferrari en 1971. Tout au long des années 1970, l’âge d’or de la Formule 1, chaque pilote Ferrari portait un chronographe Heuer, dont le boîtier était gravé de son nom et de son groupe sanguin.

Dans Rush, les couleurs de la marque sont à nouveau à l’honneur sur le circuit du Nürburgring pour le Grand Prix d’Allemagne, sur celui de Monza au Grand Prix d’Italie et sur celui du Fuji Speedway au Japon, qui clôture la saison. TAG Heuer a également loué à la production le matériel de chronométrage spécifique utilisé à l’époque. Développé par Jack Heuer pour Ferrari, ce système fut le premier capable de mesurer les millièmes de seconde et fut ensuite adopté par la plupart des écuries du circuit.

En savoir plus