NADIA COMANECI L'ÉTERNELLE APPLIQUÉE

UN PARCOURS EXCEPTIONNEL

« Oubliez la magie, elle n'existe pas. Seul le travail peut faire de vos rêves une réalité. Mon secret ? Je travaille plus dur que quiconque. C'est pour ça que je gagne. »

Avant Nadia Comaneci, la perfection était un concept abstrait, peut-être imaginable mais certainement inatteignable.

Depuis son score parfait de 10/10 aux Jeux olympiques de 1976, l'impossible fait partie du passé et la race humaine, représentée par une courageuse petite fille de 14 ans venue de Roumanie, a repoussé pour la première fois les limites de l'impossible pour atteindre le royaume de la perfection.

… COMME CELUI DE TAG HEUER

Comme pour TAG Heuer, les plus grands atouts de Nadia Comaneci sont l'audace et la précision.
Elle est remarquée par son futur entraîneur lors d'une visite de repérage dans une école primaire d'Onesti. C'était une fillette de six ans qui jouait à la gymnastique avec une amie dans la cour de récréation. Quand il l'a aidée à monter sur la poutre de dix centimètres de largeur, l'un des agrès les plus terrifiants du monde sportif, elle a fait preuve d'un parfait sens de l'équilibre...

et d'une absence totale de peur. Il a instantanément reconnu son talent, mais aussi sa grâce, son maintien et sa confiance absolue en sa capacité à concrétiser tous ses rêves. En un an, elle atteint le sommet de sa catégorie au niveau national. À 13 ans, la rumeur de ses capacités hors normes et de ses figures révolutionnaires s'est répandue comme une traînée de poudre dans le monde de la gymnastique. Citons par exemple le salto Comaneci sur les barres asymétriques : lâcher la barre en se projetant vers l'arrière puis exécuter un saut périlleux avant jambes écartées et rattraper la barre. Aucune autre athlète au monde ne pouvait réaliser cette figure, ni même rêver de le faire. Et Nadia l'accomplissait sans effort, sans fatiguer. L'année suivante, le premier jour des Jeux olympiques, elle éblouit le monde, surprenant même le tableau des scores. Sa note parfaite de 10 points doit être écrite « 1.00 » car personne n'avait encore imaginé qu'il était possible de l'obtenir. Elle recommence, encore et encore, et la planète sidérée retient son souffle. La plus jeune championne olympique toutes disciplines confondues change à jamais la définition du mot perfectionniste. Elle a bousculé les conventions, refusé les limites qu'on lui imposait et n'a jamais craqué sous la pression.

LIRE LA SUITE

AMBASSADEURS

Depuis plus de 150 ans, TAG Heuer relève avec succès tous les défis. En remettant en question les conventions mécaniques ancestrales, la Marque a porté l'horlogerie suisse vers des niveaux de précision et de performance inédits. TAG Heuer définit ses propres règles, choisit sa propre route, ne cesse jamais d'aller de l'avant, ne cède jamais aux compromis et ne craque jamais sous la pression, tout comme ses ambassadeurs.