Monaco V4 watch

Monaco V4

La concept watch Monaco V4 : une montre révolutionnaire inspirée de l'architecture des moteurs de voiture de course.

Avec la concept watch Monaco V4, TAG Heuer a remis en question l'un des principes fondamentaux de l'horlogerie en rempla…

Avec la concept watch Monaco V4, TAG Heuer a remis en question l'un des principes fondamentaux de l'horlogerie en remplaçant les rouages et les pignons traditionnels par une transmission par courroies. Après avoir fait sensation lors de son lancement en 2004, la Monaco V4 va à nouveau réaliser l'impensable : une production commerciale.

GENÈSE

L'équipe TAG Heuer souhaitait montrer au monde entier que les règles de l'horlogerie pouvaient être entièrement réinventées. En s'inspirant des voitures de course, elle a décidé de remplacer les pignons et les roues des mouvements mécaniques traditionnels par une transmission à l'aide de courroies.

Reprenant les principes de l'ingénierie aérospatiale, les horlogers étaient déterminés à repenser chaque mouvement, chaque pièce et chaque transmission. Petit à petit, un modèle de mécanisme tout à fait nouveau a commencé à voir le jour.

La transmission traditionnelle basée sur des pignons et des rouages a été remplacée par un système révolutionnaire de courroies de 0,07 mm – l'épaisseur d'un cheveu humain.

Dans le système de remontage, la masse oscillante devient linéaire et révèle l'intégralité du mouvement ainsi que les quatre barillets en V.

Certains rubis ont ensuite été remplacés par de minuscules roulements à billes pour diminuer les frottements.

La Monaco V4 : une prouesse incroyable qui a demandé cinq ans de travail acharné aux équipes de R&D TAG Heuer.

Fonctions et caractéristiques

Avec la concept watch Monaco V4, TAG Heuer offre son innovation la plus audacieuse dans le domaine du design et reste fidèle à sa célèbre devise : « Swiss avant-garde since 1860. »

Une transmission par courroies révolutionnaire

La transmission brevetée est un système de 5 micro-courroies crantées à haut rendement dont la tension est contrôlée par 2 tendeurs. Les courroies en polyéther bloc amide ont une section de 0,07 mm et sont 10 fois plus petites que les courroies classiques.

Réinventer les systèmes de transmission d'énergie et de remontage automatique

Un second brevet a été attribué à la masse linéaire innovante qui remplace la masse oscillante traditionnelle. Monté sur les plus petits roulements à billes au monde, le lingot en tungstène de 12 g se déplace de haut en bas entre 2 paires de barillets en forme de V (d'où le nom de V4). Les barillets sont inclinés à +/- 13 degrés, comme les cylindres des voitures de course.

Un design radical

Avec sa forme carrée et son chronographe automatique, la Monaco V4 rappelle la série Monaco d'origine. Mais par son design complexe, visible sur les deux faces à travers une glace saphir, la Monaco V4 est un exemple de ce que peut signifier le progrès en horlogerie.