Monaco Twenty-Four watch

Monaco Twenty-Four

Un prototype révolutionnaire inspiré des voitures de course d'endurance des 24 Heures du Mans

Depuis que Steve McQueen a porté une Monaco dans Le Mans, un classique de 1970, TAG Heuer est associé à cette cour…

Depuis que Steve McQueen a porté une Monaco dans Le Mans, un classique de 1970, TAG Heuer est associé à cette course historique. Pour le concept chronographe Monaco Twenty Four, l'équipe s'est inspirée de la technologie des voitures GT. Cette concept watch haute performance affichant une résistance aux chocs exceptionnelle est lancée pour de nouveaux records.

GENÈSE

La relation prestigieuse entre TAG Heuer et cette course historique s'est nouée il y a 40 ans, lorsque le premier ambassadeur de la marque, Jo Siffert, signa le meilleur temps sur le circuit. La première Monaco, une icône portée par Steve McQueen dans Le Mans, était alors la montre la plus célèbre sur le circuit. Depuis, la Monaco a incarné l'esprit d'innovation et la créativité de TAG Heuer dans des versions concept plusieurs fois primées.

Le concept chronographe Monaco Twenty Four s'inspire des puissantes voitures de course – de vraies merveilles à l'avant-garde de l'ingénierie et du design – qui s'affrontent chaque année en juin aux 24 Heures du Mans.

La technologie des voitures de course GT a inspiré les innovations de la Monaco Twenty Four : un design tubulaire unique et ses composants protégés contre les chocs extrêmes. Le puissant mouvement TAG Heuer Calibre 36 « flotte » littéralement à l'intérieur d'un boîtier en PVD noir, en suspension dans une structure en tubes d'acier semblable sous de nombreux aspects au cockpit protecteur d'une voiture de course.

Chef-d'œuvre de légèreté et de transparence, le concept chronographe Monaco Twenty Four semble pourtant paré pour engloutir le célèbre virage de Mulsanne de cette course d'endurance à 400 km/h.

Fonctions et caractéristiques

Le concept chronographe Monaco Twenty Four intègre plusieurs innovations inspirées par les puissantes voitures GT du Mans.

Un moteur puissant

Le garde-temps tire son énergie du mouvement TAG Heuer Calibre 36 oscillant à 36 000 alternances par heure, aussi inexorablement que le moteur d'un prototype du Mans. Le mouvement est visible à travers le cadran et le fond en glace saphir.

Une protection contre les chocs qui rappelle le cockpit d'une voiture de course

Le mouvement Calibre 36 « flotte » littéralement à l'intérieur d'un boîtier en PVD noir, en suspension dans une structure en tubes d'acier telle un « manifold énergétique ». Les composants logés dans le boîtier revêtu de PVD noir poli sont en outre isolés à l'aide d'un « filtre composite », un matériau destiné à absorber les chocs utilisé dans l'aéronautique et la course automobile.

Un style inspiré de la course

Le design est inspiré du boîtier carré iconique de la Monaco originale de Steve McQueen. Le cadran porte un « 24 » surdimensionné à 12 heures ainsi que le bleu et l'orange emblématiques de Gulf Oil. Ses demi-compteurs innovants en deux parties à 9 heures et à 3 heures possèdent des aiguilles « doubles ».