JEREMY LIN

UN PARCOURS EXCEPTIONNEL

Après avoir mené son équipe universitaire jusqu'au championnat de Californie et avoir été nommé "First-Team All-State" et Joueur de l'Année de la 2ème Division de la Californie du Nord, Jeremy Lin n'a plus reçu aucune bourse sportive.   

Ayant terminé sa carrière universitaire à Harvard en tant que premier joueur de l'histoire de la Ivy League à avoir inscrit 1 450 points, 450 rebonds, 400 passes décisives et 200 interceptions, Jeremy Lin a participé au draft NBA 2010 en tant que non-sélectionné. Deux ans plus tard, celui qui était devenu le phénomène "Linsanity" faisait la couverture du magazine Sports Illustrated. Le titre de la couverture était : "Envers et contre tout." 

...COMME TAG HEUER


 Jeremy Lin est le premier joueur Américain d'origine chinoise ou taïwanaise de la NBA.

Venant de Harvard en qualité de non-drafté, Jeremy s'est pratiquement assuré un contrat en tant que rookie (débutant) indépendant auprès des Golden State Warriors, son équipe favorite alors en formation, grâce à son jeu pour les Dallas Mavericks lors de la NBA Summer League de Las Vegas. Le temps de jeu de Jeremy au cours de sa saison de rookie a été très limité, et il a été mis en ballottage par les Warriors dès le premier jour du stage de préparation de la saison 2011 de la NBA. Il a ensuite été rapidement sélectionné par les Houston Rockets. Mais Jeremy n'a joué que sept minutes durant la pré-saison et a été mis en ballottage par les Rockets le jour de Noël. Les Knicks ont alors sélectionné Jeremy en tant que meneur de jeu remplaçant. Deux mois et une extraordinaire série d'évènements plus tard, Jeremy était devenu le premier joueur de la NBA à marquer au moins 20 points et sept passes décisives dans chacun de ses cinq premiers matchs. Celui que l'on surnomme désormais "Linsanity" avait pris d'assaut la ligue, le pays et le monde tout entier.  La réussite de Jeremy ne doit rien au hasard mais a été acquise, par bien des aspects, envers et contre tout. Jeremy possède une éthique de travail exceptionnelle définie par une approche perfectionniste de l'amélioration de son jeu.  Après la saison 2012, Jeremy est devenu un joueur indépendant soumis à des restrictions spéciales. Les Houston Rockets lui ont fait une offre supérieure à celle des Knicks, et Jeremy est allé jouer à Houston pour deux saisons. En été 2014, Jeremy est retourné jouer la saison 2014-2015 dans son État d'origine après son transfert aux Los Angeles Lakers. Il travaille sans relâche jour et nuit, et joue un rôle de leader à la fois sur et en dehors du terrain.  Pourquoi son histoire est-elle si exaltante ?  Parce que, comme TAG Heuer, Jeremy ne prête aucune attention aux oiseaux de mauvais augure. Il refuse toute limite. Il n'abandonne jamais. Il ne craque jamais sous la pression.

LIRE LA SUITE

AUTRES AMBASSADEURS

Depuis plus de 150 ans, TAG Heuer relève avec succès tous les défis. En remettant en question les conventions mécaniques ancestrales, la Marque a porté l'horlogerie suisse vers des niveaux de précision et de performance inédits. TAG Heuer définit ses propres règles, choisit sa propre route, ne cesse jamais d'aller de l'avant, ne cède jamais aux compromis et ne craque jamais sous la pression, tout comme ses ambassadeurs.

*new = nouveau