25 Sep. ORACLE TEAM USA REMPORTE LA 34e COUPE DE L'AMERICA

ILS L'ONT FAIT !

TAG HEUER REND HOMMAGE À L'AUDACE ET À LA COMBATIVITÉ D'ORACLE TEAM USA, VAINQUEUR DE LA 34e COUPE DE L'AMERICA

SAN FRANCISCO - TAG Heuer félicite son partenaire officiel ORACLE TEAM USA, fantastique vainqueur de la 34e Coupe de l'America mercredi 25 septembre après avoir été mené huit manches à une.

« Nous sommes extrêmement fiers de chaque membre de cet équipage extraordinaire et de chaque élément de ce bateau incroyable », a déclaré Stéphane Linder, PDG de TAG Heuer, à l'issue de la dernière régate dans la baie de San Francisco. « ORACLE TEAM USA a fait preuve d'une maîtrise et d'une combativité hors norme en remportant le trophée malgré une situation particulièrement défavorable : la perte de son bateau principal, les deux points de pénalité et la suspension du régleur de l'aile rigide. Mais l'équipage n'a pas baissé les bras et a continué à travailler dur pour refaire son retard. Et ça a marché. C'est une victoire incroyable, sans précédent dans l'histoire des courses de voile. Nous sommes fiers d'y avoir participé. »

Mené 8-1 dans une finale au meilleur des 17 manches, un déficit en apparence insurmontable, l'équipage ORACLE TEAM USA a gagné pas moins de huit régates consécutives face à Emirates Team New Zealand pour signer le come-back le plus courageux et le plus improbable dans l'histoire des courses de voile.

« Rester concentré et garder confiance en soi malgré un écart aussi important et compte tenu des circonstances, voilà qui constitue une remarquable démonstration d'engagement et de force mentale », a déclaré Stéphane Linder. « Ces hommes représentent un véritable exemple de performance et d'audace au plus haut niveau. Nous n'aurions pas pu rêver de meilleurs ambassadeurs pour l'esprit et les valeurs TAG Heuer. »

L'équipage mené par Jimmy Spithill, plus jeune skipper de l'histoire à avoir gagné la Coupe de l'America, a refusé de rendre les armes, marquant huit points d'affilée grâce à une combativité sans faille. Pour réussir cet exploit, ORACLE TEAM USA a joué la carte de l'agressivité en prenant l'avantage au début des régates puis en propulsant son AC72 à des vitesses insoupçonnées.

Face à des conditions météo difficiles (plusieurs régates ont été reportées en dernière semaine en raison de vents supérieurs aux limites de sécurité fixées), Jimmy Spithill, avec le concours du tacticien Ben Ainslie et du stratège Tom Slingsby, a su prendre en compte rapidement ces variations extérieures et opter pour une tactique appropriée, notamment grâce à l'équipement électronique embarqué et aux montres intelligentes hi-tech mises au point par les départements Recherche & Développement de TAG Heuer et d'ORACLE TEAM USA. Ce système sophistiqué s'appuyait sur des éditions spéciales du chronographe Aquaracer 500M Calibre 72 Countdown. Personnalisées selon les tâches propres à chaque membre de l'équipage et directement connectées à distance aux ordinateurs embarqués, les modèles Aquaracer étanches et particulièrement robustes, capables de résister à des impacts supérieurs à 5000 G, ont offert à l'équipage des informations constamment réactualisées sur le comportement du bateau et des voiles, avec notamment la vitesse du bateau, l'équilibre de l'aile, la pression des voiles, la vitesse réelle du vent, la direction réelle du vent et l'angle réel du vent.

« Cette expérience a été très enrichissante », a témoigné Stéphane Linder. « Aux côtés d'ORACLE TEAM USA, nous avons élaboré un dispositif qui peut changer radicalement le visage des courses de voile. Il s'agit d'une première pour la voile et pour l'horlogerie suisse. Nous sommes impatients d'approfondir cela dans notre laboratoire et de revenir disputer de nouvelles régates. »